Historique / History

Une jeune élève de notre région s’étant aperçu que quelques-uns de ses compagnons de classe bénéficieraient d’un repas du midi mieux garni répondit  à ce besoin à sa façon. Possédant un esprit de partage, de compassion et de débrouillardise, notre jeune étudiante fit augmenter sensiblement le contenu de sa « boîte à lunch » afin de pouvoir en faire bénéficier ses amis.

Lorsque son père, Charles Côté la questionna sur son « appétit », elle lui  fit remarquer que tous les enfants n’étaient pas aussi chanceux qu’elle que certains n’avaient presque rien à manger le midi. Touché par une telle sensibilité de la part de sa fille, Charles Côté décida  de discuter de cette situation avec les membres du  Club Optimiste d’Edmundston.

Ainsi germa la « petite graine ».  En conséquence, Charles Côté, Lisa Côté, Gerry Fife, Michael Fife, Frédéric Levesque, Oneil Levesque, Gary McLaunglin, Roger Nadeau, Fernand Pelletier, Lauréat Ty Thériault, Irma Albert et Thérèse Levasseur se rencontrèrent le 22 avril 1993 pour mettre sur pied une organisme qui viendrait en aide à ces enfants. L’idée d’une fondation venait d’être lancée; le nom «  Fondation Bob Fife » fut retenu immédiatement.

Lors d’une 2e rencontre, le 6 mai 1993, Gary McLaunglin est nommé président, Charles Côté vice-président, Lisa Côté secrétaire et Paul Bérubé comptable. Le groupe entreprend de la mise sur pied officiel de la fondation.

À la fin mai 1993, Gary McLaunglin et Oneil Levesque présentent la mission et les objectifs de la Fondation aux enseignants du district 33. Touchés par la  présentation , les enseignants présentent un don de 3 000$ pour « aider leurs jeunes ». Les membres de la Fondation Bob Fife  ont le vent dans les voiles.

Le 10 juin 1993, les documents officiels furent signés par Charles Côté, Lisa Côté et Gary McLaunglin. Depuis, la Fondation Bob Fife Inc. est reconnue comme compagnie sans capital social sous l’article 18 de la Loi sur les compagnies du Nouveau-Brunswick.

L’équipe fondatrice (Charles Côté, Lisa Côté, Gerry Fife, Micheal Fife, Frédéric Levesque, Oneil Levesque, Gary McLaunglin, Roger Nadeau, Fernand Pelletier et Irma Albert) favorise alors, une activité annuelle soit un souper spaghetti afin de ramasser des fonds. D.autres levées de fonds viendront ensuite s’ajouter.

Quant aux choix des élèves qui bénéficieront des repas de la Fondation, les membres croient que les directeurs d’école sont les mieux placés pour connaître les jeunes dans le besoin. Pour les 17 années suivantes Charles Côté se chargera de rencontrer chaque directeurs de l’ancien District scolaire 33 (de St-François de Madawaska à Ste-Anne de Madawaska). L’énumération des activités qui suit démontre parfaitement qu’un premier pas, si chancelant soit-il, peut faire toute la différence pour quelqu’un qui a besoin.

—————————————————————————————————————————————-

A young student from our region who noticed that some of her classmates would benefit from a larger meal addressed this need in her own way. With a spirit of sharing, compassion and resourcefulness, this young student asked to have the contents of her lunch box significantly increased in order to share it with her friends.

When her father, Charles Côté, questioned her on her « appetite », she pointed out to him that all children weren’t as lucky as she was and that some of them had very little to eat for lunch. Touched by his daughter’s sensitivity, Charles Côté decided to discuss the situation with the members of the Edmundston Optimist Club.

And so germinated the « small seed ». Consequently, Charles Côté, Lisa Côté, Gerry Fife, Michael Fife, Frédéric Levesque, Oneil Levesque, Gary McLaughlin, Roger Nadeau, Fernand Pelletier, Lauréat (Ty) Thériault, Irma Albert and Thérèse Levasseur met on April 22, 1993 to set up an organization to help these children. The idea of a foundation was born; the name « Fondation Bob Fife » was immediately selected.

During a second meeting on May 6, 1993, Gary McLaughlin was appointed as president, Charles Côté as vice-president, Lisa Côté as secretary and Paul Bérubé as accountant. The group set out to officially launch the foundation.

At the end of May 1993, Gary McLaughlin and Oneil Levesque presented the mission and objectives of the Foundation to the teachers of District 33. Moved by the presentation, the teachers made a donation in the amount of $3,000 to « help their children ». The members of the Fondation Bob Fife had the winds in their sails.

On June 10, 1993, the official documents were signed by Charles Côté, Lisa Côté and Gary McLaughlin. Since then, the Fondation Bob Fife Inc. has been recognized as a company without capital stock under Article 18 of the New Brunswick Companies Act.

The founding team (Charles Côté, Lisa Côté, Gerry Fife, Michael Fife,                  Frédéric Levesque, Oneil Levesque, Gary McLaughlin, Roger Nadeau, Fernand Pelletier and Irma Albert) proposes an annual activity, namely a spaghetti dinner in order to raise funds. Additional fundraising activities were later added.

As to the choice of students who would be provided the Foundation meals, the members felt that school principals were in the best position to know which students were in need. For the next 21 years, Charles Côté met with each principal of the former School District 33 (from St-François de Madawaska to Ste-Anne de Madawaska) to address the situation. The series of activities that followed perfectly demonstrates that a first step, however unsteady, can make all the difference for someone in need.